Le circuit de la vallée  de "l'eau mignonne"                        passe par Monchy-Lagache


_____________________________________________________________________

 

 

Randonneur 2011
Images de Monchy-lagache vues par un randonneur
MONCHY LAGACHE 6 S MAI 2011.wmv
Format Vidéo Windows Media 9.1 MB

  Dans une nature préservée le long de la rivière "Omignon" et aux abords des étangs communaux, les sentiers pédestres de "La Vallée de l'eau mignonne" offrent aux promeneurs "calme et verdure", majoritairement plats ils sont accessibles à tous.

               

Il s'agit d'un circuit pédestre ou cyclo (VTT) qui s'étend sur 19 Kms en boucle (forme de 8) avec possibilité de deux boucles de 11.5 kms et 7.5kms dont l'intersection se situe au point de départ à l'église.


Entièrement balisé, le totem de départ se situe "Parvis de l'église Saint Pierre" de Monchy- Lagache, ensuite suivre le fléchage.

Il couvre les territoires des communes de Monchy-Lagache Tertry et Devise.
Un beau parcours au coeur de la vallée de l'omignon alliant la découverte du gibier et de la campagne environnante.

 


Reconnu d'intérêt départemental, la fiche de notre circuit de randonnée est disponible dans la pochette des circuits de randonnées "Haute-Somme et Coquelicot", elle porte le n°20 éditée et disponible à l'achat auprès de l'Office de Tourisme Haute Somme à Péronne 03.22.84.42.38.
accueil@hautesomme-tourisme.com


Monchy-Lagache randonnée pédestre
rando1.pdf
Document Adobe Acrobat 563.6 KB
Variante rando Monchy-Lagache
rando2.pdf
Document Adobe Acrobat 615.3 KB

__________________________________________________________________

Randonnée dans Monchy-lagache

 

Durée : 2 H

Départ: Monchy Lagache : Pont de l'Omignon au hameau de Montécourt, rue du Moulin

 

Au départ du pont sur l’Omignon - Emplacement d’un ancien moulin, joli espace pour se reposer et pique-niquer, laisser sa voiture

Suivre la route en traversant le pont. Après un virage sur la gauche et une rangée de peupliers, prendre le sentier sur la gauche : il passe ensuite à l’extrémité de l’ancien terrain de longue paume - jeu traditionnel dans la Somme, ainsi que le ballon au poing.

Aux premières maisons de Monchy-Lagache, le sentier débouche dans la rue d’en bas. Prendre à gauche en longeant le mur de grès et de briques.

Sur le coté gauche, un escalier permet de descendre à la Fontaine St Pierre.

A l’extrémité, prendre à droite la rue Dehaussy qui conduit à l’église. Au carrefour, Calvaire en fer forgé.

De l’église de Monchy-Lagache. Prendre le petit escalier sur la droite de la porte d’entrée : Présence d’ancienne Sépultures.

Continuer le chemin qui longe l’église jusqu’à rattraper la route, puis continuer en prenant à gauche.

On passe devant l’ancien presbytère, continuer à suivre la route puis le chemin.

Un pont sur la gauche, permet de traverser l’Omignon et de repartir vers Monchy-Lagache en restant sur la rive droite de la rivière. On laisse sur sa droite les étangs. Ce chemin est garni de nouvelles plantations d’arbres et d’arbustes d’essences différentes.

Près  d’une passerelle métallique, continuer tout droit en direction d’une table de pique-nique. Cette passerelle permet de remonter directement derrière l’église.

Arrivée sur la route principale de Monchy-Lagache, au panneau du village.

Traverser la route et continuer sur le chemin en face qui longe l’Omignon.

Passage d’une passerelle, continuer le chemin jusqu’a la route (avec le panneau Rue de Devise).

Prendre à gauche, et continuer sur la route principale. Prendre à gauche à la sortie du village la rue du Moulin.

Continuer ce chemin jusqu’à retrouver l’Omignon, avec son coin sympathique.

MONCHY LAGACHE

  • L’origine du village remonte à l’époque gallo-romaine.

  • L'église romane SAINT-PIERRE fut commencée vers 1170, puis en partie rebâtie entre le 13e siècle et le 16e siècle.

  • Des interventions aux 18e (dôme du clocher) et 19e siècles.

  • Durant la Première Guerre Mondiale, les allemands dynamitèrent la tour romane de la façade et le chœur. La reconstruction fut entreprise à partir de 1922 par l'architecte Cocquempot.

  • En 1927, le maître verrier Jacques Grüber réalisa un ensemble de verrières.