L'aérodrome


Histoire d'un aérodrome devenu base américaine

Du 12 Septembre 1944 au 12 mars 1946 l'aérodrome d'Estrées-en-Chaussée fut un des points de départ des escadrilles de bombardiers.

Mercredi prochain, les cloches de l'église sonneront à toute volée à partir de 17h45 afin de commémorer le 49ème anniversaire de la libération de Péronne (Courrier Picard du 18/8/93). Lors de ce jour mémorable du premier Septembre 1944, les Américains ne se sont pas attardés à Péronne, ils ont continué leur route vers Cambrai. Ceci étant, ils ne négligèrent pas la position stratégique de la région.Très rapidement, ils se sont installés sur l'aérodrome d'Estrées-en-Chaussée devenu aujourd'hui Estrées-Mons.


En effet, les Allemands, lors de leur fuite, avaient détruit les installations de l'aérodrome dans la nuit du 29 au 30 Août. L'opération , rappelle Mme Vanhoegarden fidèle historienne de son village, avait commencé le 29 Août vers 11h30 par la destruction du dépôt de munitions “du Bois de Bias”. Quatre ou cinq explosions d'une violence extrême furent le prélude à d'autres moins puissantes mais suffisantes pour détruire peu à peu les installations qui brûlèrent longtemps dans l'obscurité. Dans le même temps, le groupe d'aviateurs allemands cantonné à Cartigny avait quitté les lieux depuis la nuit du 28 août.

Quelques jours après la libération de Péronne , le 6 septembre 1944, des soldats américains ont pris position sur l'aérodrome d'Estrées-en-Chaussée. Leur objectif était de tout remettre en état . De fait les hangars avaient brulé, les citernes à essence avaient été détruites, l'usine et l'atelier de réparations avaient sauté ainsi que le transformateur électrique et le central technique.

Des Marauder B 26

Les militaires du génie américain ont donc procédé au déblaiement et à la remise en état de l'ensemble des installations. Parallèlement,les habitants d'Estrées ont pu réintégrer petit à petit leur maison. Le village avait énormément souffert des bombardements de l'aviation alliée.

Le 12 Septembre 1944 la population des environs de Péronne entend les bruits de moteur de nombreux avions américains. Ils se posent sur la piste de l'aérodrome. Ce dernier devient “US Air Strip A72”. Les appareils sont des Lighting “des deux queues” souligne Mme Vanhoegarden. Les aviateurs logent dans des petites tentes et dans des baraquement de Bouvincourt. Puis le 2 octobre , les appareils quittent définitivement les lieux.

Quatre jours plus tard, les 6, 7 et 8 octobre, d'autres escadrilles reviennent occuper le terrain.Dès lors, l'aérodrome connait une forte activité.Et pour cause, les avions sont des petits bombardiers légers, des “marauders B29”. Les soldats logent partout, à Mons, à Athies et à Monchy-Lagache.Ils font partie du ”397 th Bomb Group”, leur chef de corps est le Colonel T Cainer Poichard de la Minth Air Force, il commande les escadrilles B596th, B597h B598th, B599th. Sans oublier toute l’infrastructure nécessaire à une telle unité, les soldats du génie, matériel, artificiers, etc...,Les MP (Military Police) sont aussi là avec un service d'incendie.L'ensemble du camp militaire est défendu par la D.C.A,

Lors de la seconde quinzaine du mois de décembre 1944, les formations de bombardiers basées à Estrées-en-Chaussée participèrent intensément à la bataille contre les Allemands au nord du Grand Duché du Luxembourg.Le 23 Décembre fut particulièrement meurtrier puisque 13 appareils furent décimés par l'artillerie allemande. Le “Christmas day” fut célébré dans la tristesse.

Les pilotes et les soldats américains quittèrent définitivement l'aérodrome le 12 mars 1946. Entre temps, d'autres unités stationnèrent soit pour repartir aux Etats Unis ou soit s'envoler sur le front du Pacifique.

Du jour au lendemain ,le bruit des moteurs puissants a cessé définitivement.

Article écrit par Didier DEBRIL, avec le concours de Mme Vanhoegarden. Article retrouvé dans le recueil réalisé par Mme Andrée GAUX (décédée depuis quelques années)

 


Article paru dans notre village

Documents originaux de André LINE

Martin B-26 Marauder

397 th Bomb Group