Les Batailles de la Somme  et  Monchy-Lagache


______________________________________________________________________

 

.

                                     En Hommage aux enfants de Monchy-Lagache,

     morts au champ d'Honneur, ainsi qu'aux civils,

de la Grande Guerre 1914-1918.

 

Vitrail du souvenir 14-18 Monchy-Lagache
Vitrail de Jacques GRÜBER, église Saint-Pierre de Monchy-Lagache


___________________________


Monchy-Lagache sous l'occupation Allemande, Grande Guerre
Document écrit par Mr Pierre DAILLEZ, préface Mr DUCASTEL ancien combattant 14-18.
Monchy-lagache 14-18.pdf
Document Adobe Acrobat 7.8 MB


___________________________




Le Centenaire des batailles de la Somme

Guide des sites de Mémoire
guide_somme.pdf
Document Adobe Acrobat 9.4 MB

 

 

                          Site officiel Centenaire




________________________________


LE JOURNAL DE HAM

Article du 08/03/2014 à 09:30
Monchy-Lagache : les jeunes préparent un spectacle pour le 8 mai
Les jeunes Monchyssois fréquentant l'atelier junior de la bibliothèque communale participeront à un spectacle sur le centenaire de la Grande Guerre.

«Dans le cadre du centenaire, je voulais faire un projet en deux ans. En 2013, nous avons réalisé une exposition sur les circuits du souvenir 14-18. Cette année, les jeunes vont participer à un spectacle», explique Dorine, l'animatrice de la bibliothèque de Monchy-Lagache.
Aussi, la quinzaine de jeunes de 7 à 14 ans fréquentant l'atelier junior de la bibliothèque participeront à un spectacle écrit par Olivier Cariat de la compagnie Contes là-dssus. Les adolescents monteront donc sur scène le 8 mai au foyer rural...

 

Quand la jeunesse se souvient

Publié le 16/11/2013

Par Courrier picard

 

| MONCHY-LAGACHE |

Dorine Gulrich a aidé une vingtaine d'enfants à réaliser cette exposition, visible ce samedi, toute la journée à la bibliothèque.
Les expositions sont appréciées au village. Surtout quand la jeunesse s'implique dans l'action. Exposition dit souvent histoire locale, patrimoine et passé des générations anciennes. Les enfants fréquentant la bibliothèque-médiathèque ont préparé un programme de choix pour ce samedi 16 novembre.
Et depuis samedi dernier, tout le monde répète à foison sa lecture de textes, afin de ne pas avoir de raté lors de cette grande journée, qui a pour thème la guerre 14-18. D'ailleurs, le titre de l'exposition n'est autre que « Le circuit du souvenir 14-18 ».

Maquette et diorama

« Nous avons commencé en septembre » : Dorine Gulrich, responsable du complexe bibliothèque-médiathèque, a même travaillé sur ce projet pendant ses vacances. « Je suis allée sur les neuf sites en lien avec la Première Guerre mondiale. Et j'ai bien sûr demandé l'autorisation pour faire des photos afin de les utiliser lors de cette exposition », explique Dorine.

Les enfants ont donc pris leur plus belle plume, leurs plus belles couleurs pour laisser éclater leur ressenti, leur émotion, au travers de leur récit. Des chants ont aussi été choisis pour faire de cette journée un vrai moment de pensée et de recueillement envers tous ses soldats, tombés lors du conflit.

« Ils ont choisi eux-mêmes les titres interprétés, rien n'est imposé ». Parmi eux, Salut les gars mais aussi un chant de Montehus.

La maquette du dragon de Mametz et un diorama d'un chant de bataille, réalisé par un bénévole, Michel, et peint par les enfants, sera visible. Dominique Zanardi, passionné d'histoire, est le parrain de cette journée. Jean-Michel Lemaître à lui, prêté sa collection de cartes postales sur le village, surtout axée sur l'occupation allemande.

L'exposition restera en place une quinzaine de jours.

Samedi 16 novembre :ouverture de l'exposition avec cornemuses à 10 h 30. Lectures à voix haute à 11 heures, et visite de l'exposition. Chanson diaporama à 12 heures. Verre de l'amitié offert par la commune et cornemuse à 12 h 15. Lectures à voix hautes à 15 heures et 16 h 30, visite exposition à 15 h 30 et chanson à 16 heures.



Les enfants créent un circuit pour se souvenir

Publié le 20/11/2013

 

Par VINCENT FOUQUET

| MONCHY-LAGACHE |

Jusqu'au 4 décembre, une exposition consacrée au Circuit du souvenir est proposée par les jeunes adhérents de la bibliothèque locale.

 

Les enfants ont même invité des joueurs de cornemuse pour le vernissage.

 


Le samedi 16 novembre, les treize enfants, âgés de 7 à 13 ans, qui ont concocté cette exposition pour se souvenir, n'étaient pas peu fiers de présenter leur travail à de nombreux parents, amis ou même curieux, venus parcourir virtuellement le circuit consacré aux champs de bataille de la Somme durant la Première Guerre mondiale. Chaque étape du circuit a ainsi été mise à l'honneur, avec un accent mis sur le Tommy, le restaurant-musée de Dominique Zanardi, à Pozières.

« Les enfants se sont énormément investis »

Chaque mercredi depuis la rentrée, les treize enfants ont ainsi cherché, fouiné, exploré et même pour certains parcouru le circuit, afin d'être les plus précis possible dans leurs explications.

Des panneaux ont été réalisés, ainsi que des maquettes. « C'est un projet de deux ans, explique Dorine Gulrich, la bibliothécaire. Les enfants se sont énormément investis dans ce projet de lecture, d'écriture, d'illustration et de création ».

Y compris ce samedi matin, où ils se sont relayés au micro pour lire et interpréter des textes, poèmes et deux chansons qu'ils ont choisis, le tout écrit entre 1914 et 1918 dans les tranchées, avant de servir chacun de guide à des petits groupes de visiteurs, d'expliquer leur travail et de présenter le Circuit du souvenir à ceux qui ne le connaîtraient pas encore.

VINCENT FOUQUET

L'exposition est visible jusqu'au 4 décembre les mardis (14-17 heures), mercredis (9-12 et 14-18 heures), jeudis (16-18 heures) et samedis (9-12 heures). Renseignements au 03 22 85 29 66




LE COURRIER PICARD

 
Haute Picardie : Les enfants découvrent l'Histoire

Monchy-Lagache

Publié le 02/12/2011 à 00h00

Durant tout le mois d'octobre, des enfants ont participé à un atelier d'histoire, qui leur a permis de découvrir un peu mieux la Première Guerre mondiale.

La bibliothèque-médiathèque qui reçoit des jeunes chaque semaine a proposé un atelier original. Que ces enfants fouillent le passé du village pour raconter la période tragique de la première guerre. Pendant tout le mois d'octobre, ils ont planché chaque mercredi sur le thème retenu.

«Il n'a pas fallu chercher les volontaires très longtemps. Beaucoup d'enfants se sont montrés très vite intéressés » explique Dorine Gulrich, la nouvelle animatrice de la médiathèque, en charge de ce projet. Projet qui mêlait exposition et lecture sur la vie des soldats mais aussi d'habitants pendant la première guerre mondiale.

Et beaucoup de monde, dans cet univers d'adultes, a également participé à rassembler les souvenirs. Notamment le président des anciens combattants, André Bujadinovic, qui a passé un mercredi après-midi avec les enfants pour répondre à leurs questions.

Il a également fourni des documents servant de bonne base au travail des enfants. Micheline, habitante de Monchy-Lagache, et bénévole à la bibliothèque, depuis de nombreuses années, est venue apporter des tas d'anecdotes d'après les récits racontés par son papa.

De la réalité livrée à l'état brut pour toutes ces petites têtes blondes qui écoutaient sans sourciller. Mélinda assuré la visite guidée de l'exposition de l'atelier junior.

Au passage, plusieurs enfants, acteurs de cette manifestation, ont lu des poèmes, des lettres de soldats, des rapports relatant la vie des habitants. «Cela devait être bien triste » confiaient les écoliers du primaire.

Les élus, les habitants, venus au vernissage, ont pu à leur guise remplir le livre d'or pour évoquer leurs sentiments sur le travail des enfants. Un vrai sentiment du devoir de mémoire réalisé.

De notre correspondante DANY RAMETTE

Le Courrier picard




______________________________________________________________________

Extrait du site :


L'HISTOIRE DU TORTILLARD

La ligne de ch'Tortillard faisait partie de la ligne Albert Ham. D'Albert à Ham, elle fut ouverte le 1 er avril 1889 et de Péronne à Ham le 24 octobre 1889.

C'était un train à voie étroite faisant de nombreux détours pour desservir les villages d'où son nom. Une locomotive à vapeur tirait des wagons en bois qui n'étaient pas très confortables.

Une dérivation fut construite de la gare d'Athies à la sucrerie installée face à l'église. Lors de sa construction, des sarcophages mérovingiens furent mis à jour.

SON PARCOURS

Venant d'Albert, il avait une partie commune avec la ligne de Montdidier et s'en séparait à la gare de Fricourt.

Arrivant à Péronne, la ligne desservait les arrêts de Le Quinconce, du Faubourg de Bretagne et la gare de Péronne Flamicourt où un dépôt atelier avait été aménagé.

Ensuite les rails descendaient sur Mesnil Bruntel, Mons en Chaussée, Athies, traversant l'Omignon pour continuer vers Devise, Monchy Lagache, Fletz-Douvieux, Quivières, Croix Moligneaux, Matigny, Offoy, Canisy et enfin la gare de Ham.

Avec la gare de Ham, le tortillard donnait correspondance vers St Quentin, Noyon, Amiens, Laon.

Le tortillard transportait marchandises et voyageurs. Elle permettait aussi d'approvisionner les sucreries et râperies en betteraves et de transporter pulpes, et ce qui était nécessaire à la fabrication du sucre, charbon, craie... Une bretelle desservait la sucrerie d'Athies. Les voies furent démontées sous l'occupation allemande lors de la première guerre mondiale.

A la sortie d'Athies jusque Monchy Lagache, il empruntait un parcours agréable, non loin de l'Omignon, dans les bois d'Athies et de Devise.

En 1945, les vieilles locomotives furent remplacées par des autorails, les "Micheline". La ligne fut fermée le 31 décembre 1949.

Comme dit Michel Gru dans son livre "La Vallée de l'Omignon": "Ces voies ferrées ont connu deux guerres et rendirent bien des services. Les lois économiques draconiennes tiennent rarement compte des "hommes", et encore moins des intérêts locaux. Elles ont été supprimées comme bien d'autres services desservant les ruraux".